Biotopes, organismes sous haute tension

Les lignes à haute tension peuvent-elles offrir des zones privilégiées et protégées pour la reconstitution de biotopes ?

C'est ce que font apparaître les premiers résultats d'un inventaire de la végétation sous les lignes à haute et très haute tension en Ile-de-France réalisé par le Conservatoire botanique national du Bassin parisien, dans le cadre d'un partenariat avec Réseau Transport d'Electricité (RTE) et la région Ile-de-France : une importante richesse floristique avec plus de 450 espèces végétales, une grande diversité de milieux rencontrés et la présence d'un certain nombre d'espèces d'intérêt patrimonial.

A lire ailleurs :
• Un article du Figaro Magazine : Des jardins sous les lignes
• Le site du Conservatoire botanique national du bassin parisien
• La série biotopes sur art-numerique.net